Retour d’expérience : Les 10 Km de Paris, parce que Paris est une fête

Avant la course du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.« Aujourd’hui, je donne du bonheur, demain je ne sais pas!  ». La dame, casquette blanche sur la tête et gants en plastique aux mains, ne donne pas que des raisins secs aux coureurs qui viennent de franchir la ligne d’arrivée du 10 km de Paris. A la tête de la rangée de tables de ravitaillement, et cela ne doit certainement pas être un hasard, Rose-Aimée n’arrête pas de distribuer du réconfort. « Tiens, viens chercher bonheur chez moi », dit-elle à une jeune femme qui avance. « Tu veux du bonheur, chérie? » lance-t-elle à une autre.

Ravitaillement à l'arrivée du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.

Ravitaillement à l’arrivée du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.

A côté, très épuisé visiblement, un coureur s’est assis sur le trottoir. Et demande doucement à un autre d’aller lui chercher des aliments sucrés. Ce n’est pas son premier 10 km, affirme-t-il, mais il a voulu aller trop vite à la fin.

Ravitaillement à l'arrivée de la course du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.

Ravitaillement à l’arrivée de la course du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.

Médaille du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.

Médaille du 10 km de Paris, 11 06 2023, Ph. Moctar KANE.

Quant à moi, c’est bien mon premier 10 km urbain avec un dossard. Même si la distance elle-même est depuis un certain temps le minimum que je cours en général lors de mes entraînements. Mais là, en ce début juin 2023, le problème pendant ma course a été la grande chaleur! Je voulais